Description du produit

Aux petits bonheurs

(2 avis client)

12,95

Livre en prévente
Livraison sous 3 à 4 semaines

« Au moins, on ne peut pas dire que ce recueil ne soit pas original 🙂
Il y a quand même trente textes, je ne vais pas tous vous les détailler. J’ai beaucoup aimé Quelques mots d’amour, car c’est joliment écrit, vraiment très poétique. Mais aussi Un canard car il raconte la difficulté d’un enfant (puis d’un adulte) à jouer cette satané flûte à bec qui nous faisait faire des cauchemars au collège… »
– Commentaire de Coquinette1974

Disponible en e-book ici

Rupture de stock

Categories: , Tag:
  • Auteur:

Description

Aux petits bonheurs ou l’anatomie de la marguerite, est un livre heureux. Heureux et tendre. Généreux et drôle. Épicurien. Amoureux. Parfois nostalgique. Parfois subversif. Parfois émouvant. Il est laïc et apolitique. Sans vulgarité. Sans revendications.

Les situations qu’il décrit sont assises dans nos vies. Elles sont convives de notre temps : des clins d’œil à la chanson française, au cinéma, à la BD, etc. Les prétentions de ce recueil ne sont pas académiciennes ni élyséennes. Et tant mieux au final, puisque son ambition est uniquement de vous faire rire et de vous émouvoir. Prenez en lui ce que vous aimez et laissez le reste au prochain lecteur. Tendez la main et souriez. C’est si bon de se laisser aller !

 

2 avis pour Aux petits bonheurs

  1. Marie-claude CATUOGNO

    Aux petits bonheur m’en a procuré un grand! Que de petits moments savoureux, plein de délicatesse, de poésie et d’humour… un régal. J’en redemande.. . encore une autre marguerite s’il vous plait! Les deux petits S, qui signent chaque lecture pour Saint Servant, sont une très belle idée. Un seul mot: à quand le prochain petit bonheur breton?

  2. alain maufinet

    Aux petits bonheurs ou l’anatomie de la Marguerite, d’Arthur Saint-Servan.
    Heureux est le livre, comme la couverture, comme les illustrations, je le déclare.
    L’auteur nous propose plusieurs phases de vie, des petites tranches qui me rappellent celles que me proposait ma grand-mère. Les siennes sentaient le bon pain de campagne. Si, je vous l’affirme, elle mettait des couches généreuses de confitures, un peu jaune, un peu rose, un peu rouge.
    Je sens que vous pensez que je n’ai pas abusé que de confitures, mais de boissons à consommer avec modération. Peu importe, pourquoi vous détromper.
    Pour tout vous dire, chaque écrit a cette texture, cette légèreté, cette douce aigreur, qui me rappelle ces parenthèses superbes de mon enfance. Il est vrai que les deux premiers titres m’ont inspiré : « Mise en bouche. La chasse à la mûre… » C’est ainsi, je suis transporté et j’adore.
    Vous ne voulez sans doute pas passer à table, alors prenez un bon fauteuil et délectez-vous, dégustez. Pour ma part, j’ai relu plusieurs fois les petits textes avec le même plaisir.
    L’auteur nous propose des instantanés simples et charmants. Il s’amuse, il évoque, il regrette, il vit, il livre ses souvenirs avec humour et élégance.
    Vous aimez les siestes, les pétards, les copains, les dessous féminins, les bons verres, les petits papiers, les librairies, la plage… que sais-je encore, recherchez donc ce petit livre rouge aux couleurs de la liberté de penser, de la liberté de vivre.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *