Pas de chichis entre amies

(10 avis client)

18,95

Laure Enza

My Feel Good

 

4 en stock

Description

Un bruit de talons dans l’escalier, des pas précipités, un son féminin qui résonne de palier en palier : Alba. Elle a quarante ans et la vie devant elle. Pour ce qui est de ses récents déboires, ça ne compte plus. C’est au placard. Sous l’escalier. Rangés pêle-mêle avec le chiffon à poussière, le balai et la pelle. Alba habite maintenant chez sa maman, propriétaire d’un vieil immeuble dans le Sud, elle a deux enfants et, depuis peu, une nouvelle amie : Blanche.
Alba n’a pas d’histoire d’amour en cours. Elle n’a pas le temps. Peut-être pas l’envie. Ou alors, se laisse-t-elle déborder par son manque d’argent et les frasques de ses enfants. Pourtant, elle est séduisante, et plus d’un aimerait la prendre dans ses filets. C’est une femme sincère, honnête et touchante. Malgré tout, d’une anodine carie va naître une histoire invraisemblable. À trappes et à tiroirs. Des tiroirs dans les escaliers, quelle drôle d’idée ! Une histoire où les sentiments partagés, la jalousie et l’amitié vont chahuter. Eaux et gaz à tous les étages.
Ce qui est certain, c’est qu’Alba a décidé de reprendre sa vie en main, et si elle s’en sort, néanmoins, les portes claquent avec les courants d’air, les paillassons la font trébucher et l’interphone grésille. Pourvu qu’elle ne loupe pas une marche…

Laure Enza signe ici un feel good drôle, sensible et passionné. Son héroïne est comme beaucoup de femmes d’aujourd’hui, à la fois rêveuse et déterminée. L’auteure, à la plume et au style remarquables, vous fera vivre dans cet immeuble comme si vous y étiez locataire. « Pas de chichis entre amies » vous séduira sans façon, sans vous laisser le temps de dire « ouf ».

Un feel good drôle, sensible et passionné.

10 avis pour Pas de chichis entre amies

  1. Mélanie

    Voici un livre que j’ai adoré. Les personnages sont plus vrai que nature, très attachants ou…. agaçants! L’histoire est très bien menée et on ne peut que dévorer ce livre! Bonne lecture à vous, je suis sous le charme, merci Laure Enza.

  2. LA

    Un super roman riche en émotions ! L’auteur parle de fait qui me sont aussi arrivés je m’y retrouve presque sur chaque page. Habituellement je ne finis pas rapidement les livres que j’entame, mais celui là en 3 jours je l’ai dévoré. J’attend avec impatience un nouveau titre !

  3. Sylviane (client confirmé)

    Je ne suis pas toujours fan du « feel good », trop mièvre, trop facile … je me suis laissée embarquer par ce roman tranquillement un peu chaque jour et ….. j’ai été happée par cette histoire tellement bien écrite que je n’ai pu lâcher avant la dernière page ! Je ne veux rien dévoiler mais j’aimerai juste ne pas l’avoir déjà lu pour le découvrir à nouveau ! J’envie celles et ceux qui commencent juste les 1ers chapitres en pensant savoir comment le livre se termine …!!!! Bonne lecture à tous et merci Laure Enza !

  4. Colette

    J’ai lu ce roman d’une traite (interrompue par les fêtes) et j’ai dû le finir la nuit, à la fois attachée au personnage d’Alba et exaspérée par sa trop grande patience face aux événements qui jalonnent sa vie. J’ai eu du mal à la quitter et je regrette que son histoire ne dure pas plus longtemps!

  5. Co et ses livres

    Alba a 40 ans et deux enfants de 15 ans et 10 ans, Enzo et Luna. Son mari est parti, les laissant sans le sou. C’est pour cela qu’elle revient à Marseille vivre chez sa mère, propriétaire d’un vieil immeuble. Mais ce n’est pas de gaité de cœur…Ses enfants ne sont pas vraiment ravis du changement et elle ne s’entend guère avec sa mère qui ne s’est jamais montrée très affectueuse.
    Alba est une femme un peu au bout du rouleau, désabusée et même parfois amère. Elle n’a plus vraiment confiance en elle, mais elle est volontaire.
    Alba a fait des études d’histoire de l’art mais s’inscrit plutôt à Pôle Emploi en tant que secrétaire médicale. Elle qui aimait peindre n’a pas touché un pinceau depuis bien longtemps….
    Elle reste nostalgique du Marseille de son enfance qui a quand même beaucoup changé. Elle a du mal à faire des connaissances, mais c’est sans compter Blanche qu’elle va rencontrer par hasard, à l’occasion d’une de ses « rêveries ». Celle-ci n’hésite pas à lui adresser la parole ! Il faut dire qu’elles ont des points communs : même métier et des enfants du même âge. . L’amitié nait facilement entre elles et dès lors la vie d’Alba va être bousculée. Qui sait jusqu’où cela va les mener ?
    *******
    Les personnages de Laure sont « vivants ». Leurs réactions, leurs pensées en font des protagonistes auxquels on s’attache, ou pas, mais ils ne laissent pas indifférents, c’est certain. On se sent proche d’Alba, on comprend ses différents ressentis d’autant plus qu’elle est la narratrice de ce roman écrit à la première personne. Elle se retrouve dans une situation qui pourrait être celle de n’importe qui, d’où cette sensation de « proximité ».
    Petit à petit, on voit la situation évoluer, tout comme Alba qui s’ouvre un peu plus au monde. Elle est moins repliée sur elle-même, grâce à Blanche qui l’oblige à sortir un peu de ses pensées pas toujours réjouissantes.
    Blanche que j’ai trouvé un peu envahissante, et ce dès le début. Elle ose, elle fonce et se montre à l’opposé de sa nouvelle amie.
    *******
    J’ai passé un moment très agréable avec les déboires de cette pauvre Alba. Je me suis surprise à sourire à certaines de ces pensées, mais aussi parfois à la plaindre ou à avoir envie de lui dire « mais bon sang ! Réagis ! » Ce qui prouve bien que Laure a réussi ses personnages, sinon je n’aurais pas eu de réaction.
    Un moment que l’on passe dans sa petite bulle de lecture, en dehors du « monde réalité », plongé dans le « monde d’Alba ». Comme c’est un feel good, on sait que la fin sera heureuse. Et ça fait du bien ! Mais que va traverser notre héroïne avant d’y arriver ?
    Je vous souhaite une bonne lecture.

  6. Sophie Lecrosnier

    Très beau roman rempli d amitié, d amour et de sympathie, c est la premiere fois que je lis un livre aussi rapidement.
    Merci pour ce feel good, très bien écrit. Alba reprend sa vie en main, une nouvelle vie , une confiance aveugle en sa nouvelle amie, qui aime bien prendre le dessus sur elle. La maladie de son fils me rappelle des drôles de souvenirs. Je me suis mise dans la peau du personnage. J ai lu rapidement toutes les pages pour enfin connaître la fin de ce roman. Une belle amitié avec ses voisins.
    Bravo, Jolie fin. J ai adoré

  7. Robinard

    A travers ce roman, nous suivons Alba, quadragénaire, récemment séparée, qui revient vivre dans son sud natal auprès de sa mère.
    Elle vient s’installer dans l’immeuble de celle-ci avec ses deux enfants..
    Tout n’est pas facile quand il faut recommencer à zéro, mais quand une amie nous tombe du ciel cela facilite les choses..
    Quoique…
    Des choses étranges se produisent, des regards fuyants, des rumeurs, tout un mélange qui nous donne envie de secouer Alba pour lui faire ouvrir les yeux..

    Un livre qui m’a fait rire..
    Un livre qui m’a ému..
    Un livre qui je crois pour la première fois, m’a donner envie de balancer ma liseuse tellement j’étais en colère envers B..
    Alors là je l’aurais eu en face de moi…….
    Je n’en dirais pas plus, si vous aussi vous avez envie de passer un super moment de lecture, n’hésitez pas lisez le.. il est trop top

  8. Damex_lectures

    Mais quel roman génial !
    j’ai adoré voir Alba évoluer tout au long de cette histoire !
    C’est original, frais et l’écriture de l’auteure rend ce roman addictif, on ne peut que tourner les pages et lire toujours plus!
    Les personnages sont géniaux (sauf un mais je ne dirais rien pour ne pas spoiler)
    je me suis reconnue dans le personnage d’Alba, assez effacée, qui essaie quoi qu’il arrive d’arrondir les angles, de rendre les choses simples, au détriment de ses envies, ses passions.
    A la fin, je me suis dis « mais c’est pas possible, la pauvre, il lui arrive toujours des malheurs ».
    le dénouement de cette histoire est top et ne peut que me satisfaire.
    Une superbe histoire qui nous en apprend plus sur l’amour, l’amitié, la passion, la famille.
    J’ai été plongée dans cette histoire et je n’ai pas pu la lâcher avant la fin!
    Dites vous que malgré les évènements que la vie mettra sur votre chemin, vos amis et votre famille seront toujours là pour vous accompagner ! Il faut savoir demander de l’aide, lâcher prise et oser dire ce dont on a envie, dire ce qu’on a sur le cœur !
    je vous la recommande fortement, une lecture fraîche, originale, qui m’a fait passé un excellent moment !

  9. ANTOINE

    Bonsoir chères lectrices et chers lecteurs, ce soir, je vais vous parler d’un livre dont je n’ai pas l’habitude de lire le genre, un feel good : « Pas de chichis entre amies » de la délicieuse Laure Enza. Je remercie Laure Enza de m’avoir confier son livre à chroniquer.

    Résumé :
    « Alba est une artiste qui a tout abandonné pour se consacrer à sa famille. Récemment quittée par son mari et sans ressources, elle revient vivre chez sa mère, à Marseille, avec ses deux enfants. Les rapports familiaux ne sont pas de tout repos, entre un ado rebelle, une fillette précoce et une grand-mère italienne qui n’a pas sa langue dans sa poche. Heureusement, Alba fait la rencontre d’un charmant dentiste, de voisins sympathiques et surtout, de Blanche, une amie qui semble avoir toutes les qualités requises pour la tirer de sa vie morose. Elle est belle, affectueuse, parfaite, trop parfaite ? »

    L’héroïne se prénomme Alba, elle a 40 ans et deux enfants de 15 ans et 10 ans, Enzo et Luna. Son mari, médecin qui part en Afrique régulièrement, décide du jour au lendemain de les abandonner. Ils habitent un appartement de la région parisienne et c’est pour cela qu’elle revient à Marseille vivre chez sa mère, propriétaire d’un vieil immeuble. Mais ce n’est pas de gaité de coeur….
    Ses enfants ne sont pas vraiment ravis du changement et elle ne s’entend guère avec sa mère qui ne s’est jamais montrée très affectueuse. Vieille « mama » italienne.
    Alba est une femme qui a perdu son travail. Elle n’a plus vraiment confiance en elle, mais elle est volontaire.
    Alba a fait des études d’histoire de l’art mais s’inscrit plutôt à Pôle Emploi en tant que secrétaire médicale. Elle qui aimait peindre n’a pas touché un pinceau depuis très longtemps.
    Elle reste nostalgique du Marseille de son enfance qui a quand même beaucoup changé. Elle a du mal à faire des connaissances, mais c’est sans compter sur Blanche qu’elle va rencontrer par hasard, à l’occasion d’une de ses « rêveries ». Celle-ci n’hésite pas à lui adresser la parole ! Il faut dire qu’elles ont des points communs : même métier et des enfants du même âge. L’amitié nait facilement entre elles et dès lors la vie d’Alba va être bousculée.
    On découvre une Alba qui s’ouvre de plus en plus comme une fleur au Printemps à l’amitié de Blanche mais aussi envers les autres locataires de l’immeuble de sa mère. C’est un joli mélange de différentes catégories de locataires.
    Mais aussi, grâce à « sa nouvelle amie » Blanche, elle va trouver un travail comme secrétaire médical dans le cabinet dans lequel celle-ci travaille.
    Ayant mal aux dents, Blanche lui conseille d’aller voir son dentiste mais la prévient que c’est un coureur de jupons.
    De plus, Alba va se remettre progressivement à la peinture, qui est sa passion première.
    Dans tout ce méli-mélo, Alba continue à écrire régulièrement une lettre à « ses amies de Paris », bien qu’elle ne reçoive jamais de réponse.
    Que va-t-il arrivé à cette chère Alba ?
    Pour le savoir, je vous conseille de lire ce très intéressant livre. C’est un vrai moment de détente, qui nous fait passer par toutes les émotions possibles. N’ayant jamais lu de livre de Laure Enza, j’ai été agréablement surpris et je pense continuer à découvrir les autres livres de cette auteure dont j’apprécie beaucoup la plume.
    Bonne soirée et belle lecture à vous. Bises livresques « Feel Good ».

  10. Linda Da Silva – Ma Nouvelle Plume

    On découvre Alba, une femme de quarante ans, qui a deux enfants et dont le mari médecin
    vient de les abandonner pour suivre son rêve et partir en Afrique. Résidant en région parisienne, sans travail, elle se résigne à retourner vivre chez sa mère à Marseille, dans l’un des appartements de son immeuble.
    Alba est une jeune femme renfermée, qui ne s’ouvre pas facilement aux autres, mais petit à petit, à la faveur de rencontres et de nouvelles connaissances, elle va finir par s’ouvrir et s’épanouir. Elle va rencontrer Blanche, une amie fidèle et dévouée envers elle, peut-être un peu trop… Un nouveau dentiste et quelques péripéties plus tard, malgré quelques longueurs, le récit devient vraiment intéressant et on tourne les pages sans s’en rendre compte.
    J’ai beaucoup aimé voir l’évolution du personnage d’Alba auquel on s’attache rapidement, même si parfois, j’avais envie de lui donner quelques claques pour la faire réagir ! L’auteur aborde différents thèmes avec émotion.
    Une jolie plume qui vous fera passer un bon moment de détente

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *