Histoire de notre grande Armée… Par Bella Doré.

Histoire de notre grande Armée… Par Bella Doré.

Bella Doré, auteure de Cœur de soldat, à paraitre prochainement dans les collections d’Angélique Rolland.

 

Histoire de notre grande Armée…

L’Armée française est composée de quatre grandes entités que sont la Gendarmerie Nationale (et oui peu le savent mais ils font partis de la famille des militaires), les sapeurs-pompiers de Paris et les marins-pompiers de Marseille (eh oui ! Eux aussi… Vous l’ignoriez bien moi aussi !!!) l’Armée de Terre, la Marine Nationale et l’Armée de l’Air.
Bon à savoir :
Haltes aux idées reçus !!! En dehors de leur activité professionnelle, la vie privée des militaires est identique à celle de chaque Français, la grande majorité des militaires ne loge pas sur une enceinte militaire et habite dans le secteur civil. L’état de militaire impose cependant un devoir de réserve et, dans certain cas, une obligation de secret professionnel. C’est en particulier vrai dans l’usage personnel que les ressortissants de la défense ont des réseaux sociaux sur lesquels une certaine forme de mesure et de discernement est de rigueur

Je vais essayer de vous les décortiquer dans les grandes lignes.

L’armée de Terre a été fondée par Charles VII en 1445, dans les dernières phases de la guerre de 100 ans.

L’Armée de Terre est divisée en différentes « Armes1 » :

Ø L’infanterie, elle est l’arme des 300 derniers mètres, par le combat rapproché avec l’ennemi, elle conclut la victoire par la prise et le contrôle durable du terrain et par le contact direct avec les populations.

Ø L’arme blindée et cavalerie, elle est l’arme du mouvement et de la surprise, elle prépare la décision par le renseignement et « crée l’événement » sur le champ de bataille par la manœuvre, la surprise, le choc et le feu.

Résultat de recherche d’images pour « char leclerc »

Ø L’artillerie, « arme savante » et arme des feux, elle contribue à la décision en exerçant sur l’adversaire des effets directs, elle s’assure de la sauvegarde de ses frères d’armes au contact ou sous les feux de l’ennemi.

Ø Le génie, au sein duquel on retrouve la Sécurité Civile c’est-à-dire les seuls militaires à être en bleu comme les sapeurs-pompiers sauf qu’ils sont appelés des sapeurs-sauveteurs.
Vous les découvrirez dans ma première Newromance qui sortira à l’automne prochaine chez JDH Edition CŒURS DE SOLDAT : Parce que c’est toi… ), « arme savante » sur le terrain et dans les villes, le génie appuis les armes de mêlée en s’inspirant de sa devise « parfois détruire, souvent construire, toujours servir », leur garantissant la liberté d’action face aux obstacles et engins explosifs.

Image associée

Ø Les troupes de marines, elles sont engagées aussi bien dans les territoires au-delà des mers que dans les grandes batailles sur le sol métropolitain.

Ø Le Train, c’est un acteur majeur du soutien logistique des opérations notamment extérieures, chargé du transport des troupes, des véhicules mais aussi des armes et du carburant.

Résultat de recherche d’images pour « armes du train »

Ø Les Transmissions, c’est l’arme qui met en œuvre les systèmes d’information et de
communication et qui assure la bonne transmission des ordres et des renseignements.

Ø Le matériel, le service du matériel soutient l’armée française sur tous les théâtres d’opérations, réparant et remettant en état les véhicules, les matériels et les équipements endommagés ils ont pour devises : « armer et soutenir, en tout temps, en tous lieux ».

Ø L’Aviation Légère de l’Armée de Terre ou ALAT, arme de l’initiative, de l’urgence et de la surprise, elle agit dans la profondeur du dispositif adverse en franchissant des obstacles pour surprendre l’ennemi et le détruire à l’image de leur devise : « De la Terre, par le Ciel ».

Résultat de recherche d’images pour « alat armée française »

Sans oublier la légion étrangère bien sur mais qui n’est pas une arme.

La mission première est de « préparer et d’assurer par la force des armes la défense de la Patrie et les intérêts supérieurs de la Nation2 ».

La Marine Nationale, est née en 1924 sous le nom de Marine Royal pour la distinguer de la Marine marchande. Aujourd’hui, elle a surtout une mission de dissuasion c’est-à-dire dissuader des puissances étrangères d’attaquer la France, et notamment d’assurer les intérêts de la France par la menace d’une frappe nucléaire de riposte en réponse à une agression majeure.
Elle contrôle les espaces maritimes pour défendre les intérêts de la France à travers le monde, et si les actions de prévention n’ont pu empêcher le déclenchement d’une crise, son engagement peut aller de la simple présence à la démonstration de forces en usant d’armes moderne tirées à grande distance.

On y retrouve :
Ø La force navale, qui regroupe tous les bâtiments de surface de plus de 100 tonnes.
Ø Les forces sous-marines, il s’agit des sous-marins qui sont la principale force de dissuasion nucléaire.

Résultat de recherche d’images pour « sous marin nucléaire français »

Ø La force maritime de l’aéronautique navale, il s’agit des avions décollant du porte-avion Charles de Gaulle
Résultat de recherche d’images pour « porte avion charles de gaulle »

Ø La force maritime des fusiliers marins et commandos, cette force participe à des opérations terrestres à partir de la mer, des interventions en mers, des opérations de forces spéciales, et la protection de sites sensibles.

L’Armée de l’Air, apparait en 1909 sous le nom de l’Aviation militaire française, inscrivant la France comme le premier pays à s’équiper d’avion de combat. C’est en 1934 qu’elle devint une armée à part entière et totalement indépendante, ses unités sont pour la plupart des héritières des escadrons de la Première Guerre mondiale. Elle est également le berceau du parachutisme militaire français car qui dit Armée de l’air dit Commandos des Parachutiste…

Elle est composée de :

Ø Unités navigantes de l’Armée de l’air : escadre, escadron et escadrille

Résultat de recherche d’images pour « escadron armée de l’air »

Ø Unités non navigantes de l’Armée de l’air :
· Les commandos de l’air de la Brigade Aérienne des Forces de Sécurité et d’intervention où l’on retrouve les fameux « commandos parachutistes » ;

Résultat de recherche d’images pour « commando parachutiste de l’air »

· Les mécaniciens de l’Armée de l’air.

L’Armée de l’air a une triple mission4 qui sont : « protection, intervention et dissuasion », elle est prête à intervenir en tous lieux, et en toutes circonstances, avec des équipements performants et des effectifs constamment entrainés dans des conditions réalistes3.
En France, et en opération extérieure, elle intervient en permanence et sans délai, au sol comme en vol, pour contribuer à la protection des français, à la sécurité du territoire et au maintien de la paix hors des frontières.
Son action se concrétise par la mission de police du ciel assurée 24h24 et 7/7 jours.

Bon à savoir :
l’Armée de l’air est la plus féminisée des armées.

La gendarmerie nationale date du moyen âge, plus connue sous le nom de Maréchaussée, c’est en 1971 qu’elle est baptisée Gendarmerie nationale, c’est l’une des plus anciennes institutions françaises. Elle est chargée des missions de police et est sous la tutelle du Ministère de l’intérieure aux côté de Sécurité Civile.

Résultat de recherche d’images pour « photos gendarmerie nationale »

La Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) et le Bataillon des marins-pompiers de Marseille, à une époque bien lointaine la lutte contre les incendies était à la charge des habitants eux-mêmes, c’est en 1811 suite un incendie dans sa résidence que Napoléon 1er confia cette tâche à un corps de militaires issu du Génie et le premier Bataillon de sapeur-pompier de Paris vu le jour.
La BSPP constitue la 3ème plus grande unité de sapeurs-pompiers dans le monde après Tokyo et New-York

Bon à savoir6 :
Pourquoi les pompiers de Paris sont-ils militaires à contrario des sapeurs-pompiers communaux ?
L’article 1er de la loi portant sur le statut général des militaires précise que les militaires ont pour mission de « préparer par la force des armes la défense de la patrie » et « d’assurer les intérêt de la Nation ». Or Paris constitue un cas particulier d’intérêt supérieurs par sa géographie et son histoire. Le statut de militaire autorise la BSPP à être armée.

La vocation première de ces sapeurs-pompiers est l’engagement opérationnel pour la défense des populations et des biens (secours à la personne, accident de la route, incendie…).

Résultat de recherche d’images pour « bspp paris »

Pour ce qui est des marins-pompiers de Marseille, le bataillon est une unité de la marine nationale, leur différence avec la BSPP c’est qu’ils sont plus susceptibles d’intervenir sur des sinistres à bord des navires ainsi que sur des feux de forêts.

Pour conclure cet article, je dirais que l’Armée Française est un peu comme une grande famille et, que chaque corps d’armée à besoin des autres pour avancer en sécurité, être militaire c’est avant tout une vocation.
Je laisserai donc le dernier mot de la fin à Stendhal: « la Vocation c’est avoir pour métier sa passion.

J’espère pouvoir vous faire un nouvelle article plus détaille sur la Sécurité Civile prochainement et ainsi vous amener dans l’univers de ma Newromance Cœurs de Soldats Tome 1 : Parce que c’est toi…

Bella Doré
________________________________________

1 Armes : « Les armes rassemblent les soldats, le plus souvent autour d’une même technique militaire, parfois plutôt autour d’un environnement ou d’une particularité. Elles se caractérisent par leurs rôles dans la manœuvre ou dans l’action générale. Chaque arme possède son style, issu de sa façon habituelle de combattre. L’arme met en œuvre les aptitudes, capacités et moyens qui lui sont propres pour dominer et vaincre l’adversaire, maitriser le milieu et résister aux menaces et agressions ». Extrait de Esprit de Corps traditions et identité dans l’armée de Terre, 2003.
2 Code de la défense, article L3211-2
3 Confère le site de Recrutement de la Marine Nationale
4 Confère le site de Recrutement de l’Armée de l’Air
5 Extrait de L’Ethique du sapeur-pompier de Paris – Général Casso
6 Confère le site emploipublic.fr