Il serait temps de se soulever…les enfants

Il serait temps de se soulever…les enfants

 

Nous sommes révolution
Nous sommes votre dissolution
Rechargez vos armes
Ravalez vos larmes

Nous sommes les poings levés
Le sang bouillonnant depuis des décennies
Nous sommes ceux que vous avez délaissé
Semblant de corps fendus par nos faux amis

Envahis souvent
Accostés longtemps
Nous avons tiré ensemble sur nos chaînes
Les avons brisé à la haine

Les poignets ensanglantés
La peau déchiquetée
Vos dents restent très longues
Vos âmes sombres

Nous sommes les yeux noirs
Nous sommes nos seuls espoirs
Venez jouer à cache-cache
Trouvez-nous bande de lâches

Vous ne trouverez pas les cailloux blancs
Vos chemins seront piégés
Nous ne sommes plus vos enfants
De petits êtres rampants

Vous nous avez souillés à l’intérieur
Fait de nous des inférieurs
Votre semence coulante et collante
Toutes nos histoires sont récentes

Allez-y approchez encore
Tentez et retentez encore
De nous agresser encore
De nous violer
De nous maltraiter

Allez viens quelques pas
Place-toi devant moi
Toi l’homme aux grosses mains
Les paluches velues
Ça y’est tu es entièrement devêtu
Toi l’homme aux biftons verts et blancs

Le ventre rond dégoulinant
On ne voit même plus ton pénis
Ce que tu possèdes est dégoûtant
Je ne ferais pas de toi mon petit réglisse

Nous sommes dépossession
Nous ne sommes plus invitation
Nous nous soulevons
Nous nous relevons

Nous n’irons plus porter nos plaintes
La justice vous « impunie »
Nous n’avons plus de craintes
Juré craché sur vos tombes
J’irais y faire quelques gribouillis
J’reste une petite fille au milieu de l’hécatombe

Laetitiacavagni@cipyrighttousdroitsreserves2020