« Ils viennent jusque dans nos foyers, égorger nos libertés »Par Ana Jan Lila.

« Ils viennent jusque dans nos foyers, égorger nos libertés »Par Ana Jan Lila.

« Ils viennent jusque dans nos foyers, égorger nos libertés »

L’incompétence et l’illogisme de nos dirigeants sont affligeants.
La question que je me pose aujourd’hui c’est : où est l’urgence ?Des millions pour les forces de l’ordre, des primes de nuit, gratuité des transports en commun, en pleine crise sanitaire, n’y a-t-il pas plus urgent ?Si ce virus est si dangereux, pourquoi ces millions ne servent-ils pas à la construction d’hôpitaux ?
J’entends partout le manque de matériel, de moyens, de lits, de places. N’est-ce pas l’urgence actuelle ? Alors, l’urgence est-elle de contrôler le peuple ou de le soigner ?

L’accès à la culture, contrôlé.
L’accès aux loisirs interdit.

Nos anciens se sont battus pour nos libertés, aujourd’hui, en 2020, nous devons de nouveau nous battre.
Qu’est-ce que ce confinement où on peut réunir des tas de gamins, qui nous le savons pertinemment, ne suivent pas les distanciations, les règles d’hygiène, ensembles dans une même pièce, pour ensuite retourner auprès de parents qui eux sont confinés ?
Les restaurants sont fermés, mais les cantines scolaires ouvertes.
Supermarché ouvert, épicerie du coin fermée ?
Être 30 à un enterrement et 6 à un mariage, ne trouvez vous pas cela aberrant ?
Nous pouvons selon notre cher gouvernement, fêtez la mort, mais pas la vie…
Nous pouvons visiter les plus  » vulnérables  » en EHPAD, mais pas boire un café en terrasse en respectant les distanciations ?
Moi je n’y vois que privation de liberté, contrôle du peuple.

Chiffres flous, chiffre faux.

Lorsqu’une personne âgée décède des suites d’un cancer : inscrivons-la comme victime du Covid.
N’avez-vous pas remarqué ces derniers mois, comme les chiffres concernant les morts du cancer ont baissé ?
Le peuple, en voyant tout ces chiffres aura peur, s’enfermera dans une psychose et se soumettra bien gentiment.
 » Tous ces chiffres le prouvent « , entends-je …

Mais attention, tout ceci passe. À chaque annonce du gouvernement , comme par hasard un acte islamiste est perpétré, puis utilisé pour tenter de faire oublier les « mesures » « décrets » « annonces » « loi »… Ne percevez-vous pas la manipulation ?
Faire peur au peuple reste le meilleur moyen pour conserver le pouvoir et quel meilleur prétexte que l’islamisme ?
La machine est en route… L’article seize de la constitution française nous pend au nez ! Nous pend tout court en réalité …

Sacrifiez vos libertés, vos amours, vos vies de famille, vos choix d’éducation, vos métiers, place au chef des armées et ses fantasmes napoléoniens de petit banquier.

 » Aux armes citoyens… Formez vos bataillons ! «