La Rage au coeur

La Rage au coeur

C’était en 2015 …
Et ça continue, encore et encore… Prise d’otage en cours au Mali… Hôtel de touristes… Plus ou moins cent soixante dix personnes… Les restos du cœur fermés « pour cause de sécurité »
Excusez ma grossièreté… Mais on se fout de la gueule de qui ???
Et le temps pourri au ciel gris qui dégueule de la flotte en veux tu en voilà… Encore un sombre jour.
Les « nouvelles » diffusées par les ondes radio ne m’étonnent pas ou peu, Etat d’urgence prolongé de trois mois… Manifestations autour de la Cop 21 annulées… C’était en 2015…
Je n’entendrais pas résonner les huit milles tambours Amérindiens sur la place du Champ de Mars à Paris… Levez-moi d’un doute, Mars… C’est le Dieu de la guerre ??? Non ?
Cette fin d’année 2015 s’annonce exceptionnelle !!! Noël approche et rien ne laisse penser qu’il sera lumineux. Pour ma part, j’avais pressenti l’annulation de cette grande manifestation de fin Novembre. Demain sera un autre jour… Vous reprendrez bien un peu de liberté ? Avec ou sans glace ?

Au fil des heures, les tensions s’apaisent, les témoignages affluent, émouvants, nous ramenant à la réalité du quotidien, qui reprend le pas, sur l’horreur de ces dernières heures…
Pour ma part, je suis sonnée. Les fausses infos affluent, dans quel but ???
Chaque sirène d’ambulance fait tressaillir. Le drapeau bleu, blanc, rouge, fleurit partout comme le triste symbole de je ne sais plus trop quoi…
Mais je ne m’y reconnais plus… liberté ??? Laissez-moi sourire… Egalité… Surtout pas… Fraternité… Y a qu’à voir…
Alors vous ne m’en voudrez pas de ne pas l’arborer en bannière sur ma photo de profil. Je suis Française et humaine… Je pleure pour ces innocents, victimes de la barbarie et de l’injustice…
La France se réveille dans un triste lundi… Après la mort d’inconnus, des visages de dessinent, des sourires qui ne seront plus…
La liste s’allonge des personnes recherchées… Les instituteurs, et certains sont chers à mon cœur, se voient investis de l’horrible mission d’expliquer aux enfants l’innommable. Ils sont partis à l’école avec la boule au ventre…
Alors… Je m’interroge… Comment vont-ils pouvoir faire. Moi même, je ne comprends pas. Alors de là à expliquer ! Que veut dire la mort pour un petit enfant !Bon courage donc aux instits et aux professeurs en ce jour…
Dites-leur simplement de ma part que mon cœur saigne rouge comme le sang de tous les hommes ! Que demain sera, un nouveau jour ! Peut-être !
C’était en 2015, c’était hier et c’est aujourd’hui ! On a défilé encore et toujours ! Humble hommage, triste hommage et ce soir 18 Octobre 2020… je vais défiler ! Solidarité ! Amour ! Ça existe encore !
C’était magique, presque irréel, après l’horreur des dernières vingt quatre heures. Cette chaleur qui transcendait l’espace on la revivra ce soir, des larmes dégoulinant sur le visage, la morve au nez et la rage au cœur …
Et la vie reprendra. Chaleur du feu qui crépite allègrement dans le grand poêle, chaleur de la voix des artistes qui nous chantent l’amour et l’espérance… Chaleur humaine aussi… De la multitude des gens assemblés autour de la table, d’origines ethniques, sociales, religieuses différentes et pourtant unis, dans cette espérance, que demain sera meilleur, que la dignité et la marche qui se terminera à Paris, place du champ de Mars, en cette fin d’un octobre qui marquera l’histoire… Quand les huit milles tambours retentiront…
2020…
Parfois, je suis découragée, pas loin de baisser les bras, les larmes montent dans mes yeux et je les laisse couler. Normal, je suis une femme. Avec un cœur de mère, d’amie, d’amoureuse aussi…
Je ne supporte pas que l’on souffre. C’est peut-être pour ça que je suis un jour devenue infirmière.
Et puis bien sûr, au fil du temps, j’ai compris que je ne sauverais pas tout le monde…
Alors je voulais simplement ce soir vous dire, mes amis… « Quelle que soit votre culture ou votre religion. Vous êtes tout simplement merveilleux, uniques… Et je vous aime tel que vous êtes… »
Ma vie n’est qu’une longue lutte, une lutte contre l’injustice et la misère qui jette les hommes dans la rue et le froid, qui jette les peuples les uns contre les autres, au nom d’un Dieu ou d’une idéologie quelconque, qui leur fait croire qu’ils détiennent la seule vérité, l’unique vérité !!! Prétentieux ! Vous êtes tous, du fait de votre condition  » humaine  » soumis aux mêmes impératifs de survie… Manger… Dormir… Aimer… Survivre… Dans ce monde de plus en plus merdique, qui ne tient pas compte des erreurs du passé. Réveillez vous les gens… Fermez un peu votre télé et en allant manger vos Mac Do arrosés de coca, ouvrez les yeux et regardez autour de vous. Le mec avec le chien, là ! Assis par terre et qui baisse les yeux. Si ça continue à ce rythme… C’est vous !!! Votre frère, votre fils… Aujourd’hui… Demain si rien ne bouge. Alors tu sais quoi ??? au lieu de bouffer ton big mac immonde à dix euro la merde, achète une baguette au boulanger, un camembert et un bout de jambon. Assied-toi par terre avec lui et cause… Et là, tu vas être surpris mon pote ! Ah bon !!! Il est plombier le gars ! ou bien Informaticien…
Ah bon !!! Il a des gosses et pire que tout… Il les aime !!! Ah bon… Il a eu une vie… ailleurs… Un jour !!! Ah bon!!! Mais alors… Il existe!!!

Patricia Vidal Schneider….