Moi, enfant et hyperactif…je vous merde! Laetitia CAVAGNI.

Moi, enfant et hyperactif…je vous merde! Laetitia CAVAGNI.

Moi, enfant et Hyperactif…je vous merde

Dernièrement, je lis ceci « je plains les parents d’enfants TDAH car ils ont besoin de bouger. Le confinement est cruel. »

Dernièrement, j’ai beaucoup ris.

Ai-je donc engendré un monstre qui va démolir ma maison ? Vite, vite, où est son traitement ?

Ho non, il a dessiné sur les murs. Il a déchiré mes livres. Il a inondé ma salle de bain.

Je me réveille. Ce n’est qu’un cauchemar.

J’ai un fils de 13 ans. Il est TDAH entre autre car voilà bien une caractéristique minime par rapport à tout ce qu’il est dans la réalité.

Désolée madame mais il n’a jamais rien démolit ni démonté. Il construit plutôt. Il construit un regard différent sur notre monde. Il construit sur les absurdités adultes.

Avant toute chose, informez-vous :

TDA

TDA inattention

TDA hyperactivité

TDA impulsivité

Précocité. Une majorité le sont. Le mien l’est. Il vous met à genoux intellectuellement mais humainement aussi. Je vais vous avouer quelque chose. Je trouve bien plus difficile d’enrichir, nourrir son besoin d’apprendre que gérer son TDA hyperactivité. J’aimerais dormir parfois.

Avant toute chose, prenez le temps de mesurer vos propos. L’agitation motrice est une souffrance pour eux mais elle se travaille. Merci aux professionnels qui l’accompagnent depuis 9 ans. Psychomotricité. Ergothérapie. Psychologue. Neuropsychologue. Bienveillance et confiance en soi.

Et pour, une fois, merci à ses enseignants du collège Emile Zola. La vache ! Y’a des enseignants avec un cœur.

Et, je tiens à préciser ceci : l’agitation est accentuée par l’extérieur.

Vos jugements. Vos regards réprobateurs. Vos regards qui les rendent anxieux.

Laissez les vivre tels qu’ils sont.

Confinés et ? Le mien s’est apaisé car plus agressé par la folie des adultes. La folie de l’éducation nationale. Cette folie de réussir à tout prix.

Je n’aurais jamais remplis un papier m’autorisant à sortir avec mon fils comme cela a été fait pour d’autres pathologies. Y’a de quoi vomir par tant de bienveillance de la part de notre ministre de la santé.

Je suis sortie quand même.

Pensez plutôt aux enfants qui ont dû rentrer chez eux parce que les structures les accueillant ont fermé. Fermés et pas par décisions des acteurs du terrain.

Intéressez-vous surtout aux enfants dont les ecchymoses se sont agrandis. Dont les fissures se sont rouvertes.

Et lâchez-nous.

Le TDAH est un trouble neurologique considéré comme un handicap. Sortez de vos préjugés sur le handicap.

J’accompagne de jeunes adultes en psychiatrie. Je peux vous dire qu’à côté de nombres d’entre eux, je n’ai aucune culture. Je serais même plutôt la neuneu du village. J’apprends chaque jour grâce à eux. C’est malheureux que leurs souffrances prennent le dessus.

Et vous, apprenez aussi. Ne fixez pas un comportement soi-disant inadapté. Écoutez.

Qui est le con de l’autre finalement ?

Alors lâchez-nous.

Laetitia CAVAGNI, maman fière et assistante sociale fière