Mon Olympe, par Louise Frottin.

Mon Olympe, par Louise Frottin.

Louise Frottin, auteure incontournable de la collection « Magnitudes », à signé il y a quelque temps un incroyable roman, « Printemporel« , qui à été sélectionné pour le prix de La closerie des lilas !

Sa poésie puissante, sensuelle et sensible est unique. A découvrir, aussi bien pour les thèmes abordés que pour la beauté des vers.

 

Mon Olympe

 

Au commencement,

ils étaient Deux,
à attendre la pluie,
à quêter le soleil
étendus à même la Terre
étendus à même la Vie.

Il venait de nulle part,
elle allait le rejoindre,
le regard en émoi,
le regard allumé,
ils allaient quelque part,
lentement,
sûrement,
vers le Mont du Bonheur.

Les soupirs à foison
et les mains amarrés
ont eu raison de tout
et surtout des jours noirs
et surtout des jours gris
sur lesquels chaloupait
ce bâteau enfanté.

Il était son idole,
elle était une idylle
il était sa passion,
elle était son Olympe,
aux jambes gracieuses
aux couronnes de coton.

Ils étaient comme deux
cerneaux malicieux,
en symbiose parfaite,
les nervures embrassées,
les strilles enlacées,
dans cette forêt luxuriante.

Au commencement,
ils étaient Deux,
Unis dans un Royaume.

Et sous nos yeux
se craque,
et sous le vent
la feuille,
s’envole vers le ciel
dévoilant à son tour
l’essence et la beauté
de la fleur de lin
à peine éclose,
de nos cœurs soulevés
vers l’amour éternel.

L. Frottin