La Banquière, le Vélo et le Pinceau

10,43

Description

La fieffée nouvelle du Pinceau, de la Banquière et du Vélo est coquine, photographique, immorale, théâtrale, drôle et sinistre à la fois.
C’est l’histoire d’une famille bourgeoise et chrétienne, bien comme il faut et bien installée, dans un endroit de rêve, en bord de mer, dans une station balnéaire à la mode de la côte atlantique.
Seulement, la vie ne tourne pas toujours comme une horloge. Le petit navire pourrait voguer paisiblement sur l’océan de la vie, il pourrait y avoir un heureux capitaine à la barre, mais les frustrations, la petitesse, l’individualisme et la libido de chacun de ses membres se heurtent aux récifs des autres.
Olga est une jeune femme perverse et violente. Chloé, sa sœur est un monstre narcissique. La Banquière est une épave à l’affectif refait au démonte-pneus. Le Vélo est un con. Un con de Base. Quant à Lionel, Florian ou Vincent, Emma, le grand-père, la grand-mère et le reste de la formation, eh bien nous vous laissons le loisir de découvrir ce qu’ils sont, comme nous vous laissons déguster cette histoire dérangeante, non correcte et méchante.

Yoann Laurent-Rouault

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La Banquière, le Vélo et le Pinceau”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…