Les paradis artificiels

4,73

Édition 2021 – Préface et biographie par Yoann Laurent-Rouault

Charles Baudelaire

Les Atemporels

Description

« Parmi les drogues les plus propres à créer ce que je nomme l’Idéal artificiel, les deux plus énergiques substances sont le haschisch et l’opium. L’analyse des effets mystérieux et des jouissances morbides que peuvent engendrer ces drogues, des châtiments inévitables qui résultent de leur usage prolongé, et enfin de l’immortalité même impliquée dans cette poursuite d’un faux idéal, constitue le sujet de cette étude. »
Charles Baudelaire.

Apologie des drogues et des alcools pour une partie du public, guide des effets pervers de ces mêmes substances pour d’autres, appel aux muses et au dépassement de l’esprit pour certains, cette œuvre de Baudelaire ne laisse personne indifférent. Elle oscille entre la poésie du maitre et l’essai psychanalytique de l’amateur de sciences, elle hésite entre le conte et la critique sociétale de l’artiste, entre poésie nouvelle et philosophie du penseur.
Charles Baudelaire est un des plus grands, il a marqué son siècle et continue d’influencer la littérature et l’art. Les paradis artificiels sont un indispensable de la collection des Atemporels chez JDH Éditions.
Yoann Laurent-Rouault

Les Atemporels, une collection qui réunit des œuvres qui ne vieillissent pas, qui ont une date de publication mais pas de date de péremption. Car elles seront encore lues et relues dans un siècle.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les paradis artificiels”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…