L’ombre de Marrakech

(5 avis client)

18,00

Alain Maufinet

Nouvelles pages

2 en stock (peut être commandé)

Description

Médéric et Robert Spencer, dit Bob, sont contraints de quitter l’uniforme. Leur passé d’anciens commandos les conduit à monter une agence privée, par laquelle ils exécutent toutes sortes de contrats, allant du vol d’un dossier à une enquête pour disparition inquiétante.
Désabusé, Bob trouve la stabilité auprès d’une infirmière. L’âme meurtrie, Médéric rencontre fugitivement Dominique, qui va l’entraîner vers les remparts mystérieux de Marrakech.
Après avoir été sollicités par la meilleure amie de Dominique, disparue mystérieusement, les deux anciens militaires vont être amenés à voyager jusque dans la Ville Rouge pour tenter d’éclaircir ce mystère. Entre policiers corrompus et course-poursuite en quad dans le désert, Médéric et Bob ne pourront se fier qu’à leur instinct pour retrouver la belle disparue.

À travers L’ombre de Marrakech, Alain Maufinet nous livre un décor paradisiaque, nous faisant voyager du désert aux somptueuses bâtisses colorées où le thé à la menthe est servi chaque jour, à l’ombre du soleil écrasant. Mais attention : il est possible que l’ombre vous suive encore, même à votre retour de Marrakech…
L’ombre de Marrakech, un livre de la collection Nouvelles Pages, chez JDH Éditions.

5 avis pour L’ombre de Marrakech

  1. Nadine Doyelle

    Nadine Doyelle
    Hello;
    Voici mon ressenti sur le roman de Alain Maufinet
    L’ombre de Marrakech
    À découvrir absolument.
    C’est le troisième roman d’Alain que je lis et c’est toujours aussi génial, que d’excellents moments de lecture intenses et envoûtants.
    Médéric et Robert sont d’anciens militaires dans les commandos. Maintenant, dans la vie civile, ils ont ouvert une agence privée. Ils exécutent des contrats, un surtout, qui va les entraîner à Marrakech.
    Ils doivent retrouver Dominique qui a disparu.
    Et là….
    Je ne sais pas par où commencer pour vous parler de l’ombre de Marrakech. J’ai adoré cette histoire, les personnages, l’atmosphère…
    Dès que j’ai commencé ma lecture, j’ai été tout de suite envoûté par les mots et emporté auprès de Médéric et Bob (Robert). J’avais toujours cette impression d’être observé par une ombre tapie sans un coin. Pendant ma lecture, plusieurs mots sont venus dans ma tête pour définir ce roman, des mots contradictoires, mais qui vont ensemble tel que l’ombre et la lumière, le jour et la nuit, le bien et le mal, cela représente bien Médéric, Bob, Dominique contre les autres personnages.
    Et vous savez, j’ai vraiment visité Marrakech, bu du thé à la menthe, plongé dans une piscine, sentir le soleil sur ma peau et le vent chaud du désert…
    C’était incroyable comme sensations.
    On pourrait croire qu’on est en vacances dans un hôtel, non, non loin de là, il y a des poursuites, des enlèvements, et de l’aventure, et une ponte d’amour, mais pas que !
    Cette histoire est superbement bien ficelée, tout s’enchaîne à merveille. Un pur régal !
    Et la cerise sur le gâteau, c’est l’écriture de l’auteur qui est fluide, prenante, imagée et toujours empreinte de poésie, des personnages que l’on voit s’animer devant nous, des superbes et sublimes descriptions des lieux, de l’atmosphère..
    Je vous donne qu’un seul conseil, il faut absolument découvrir les romans de Mr Maufinet.
    Vous passerez d’agréables moments de lecture.
    À lire impérativement.

  2. Desmoulin

    En tant que bêta-lectrice d’Alain pour ses deux derniers romans, je vous recommande vivement de découvrir son écriture. Comme je l’ai déjà exprimé, celle-ci est unique. Un mélange d’action et de poésie tout à fait atypique qui représente, à mon sens, sa « signature ».
    Trois titres vous tendent les bras : « Les larmes du désert » ; « Le chant des brisants » (mon préféré) et le tout dernier : « L’ombre de Marrakech ».
    Alain est un ancien colonel et l’intrigue de ce nouveau roman qui met en scène d’anciens commandos est donc complètement dans ses cordes…
    Si elle est trop « militaire » à mon goût, j’ai été enchantée par la poésie qui coule toujours de sa plume. Le rendu de l’atmosphère de Marrakech, notamment de nuit, est époustouflant.

  3. CARRON BLANDINE

    e vous conseille fortement cette lecture. J’ai aimé les larmes du désert mais avec l’ombre de MARRAKECH nous visitons le MAROC dans des endroits paradisiaques, dans un désert aux somptueuses bâtisses. L’histoire est soutenue du début à la fin du livre. Le suspens est au rendez-vous.
    Est ce que Médéric et BOB vont retrouver Dominique disparue mystérieusement ? Vous le saurez en lisant ce livre.
    De bonnes heures de lecture garanties.

  4. Lyane A.

    Bonjour, voici l’avis publié concernant le dernier roman d’Alain Maufinet.
    Avis : Dynamique
    C’est à un rythme étourdissant, entre courses-poursuites et arrestations, que vous allez suivre les aventures sans frein et sans peur de Médéric et Bob. Entre souvenirs et actions, les deux acolytes vont mener la danse et aller de Charybde en Scylla au gré des retournements de situations quelquefois très fâcheux.
    Médéric et Bob ont monté une agence de détectives privés et prennent tous les contrats qui passent à leur portée. Mais un jour, c’est la belle Dominique rencontrée par Médéric qu’ils doivent retrouver et pour cela aller enquêter à Marrakech. Mais là-bas, les luttes de pouvoir, les privations de liberté, les enlèvements, les bombes vraies ou fausses sont de la partie et c’est un jeu du chat et de la souris pervers qu’ils doivent mener pour se garder en vie. Y aura-t-il une fin heureuse ? Personnellement, j’ai apprécié le dénouement auquel je ne m’attendais pas.
    Vous l’aurez compris, il y a de l’action, beaucoup, mais aussi de la poésie, ce que l’on s’attend à moins trouver ici. Mais c’est toute l’écriture d’Alain Maufinet qui se retrouve dans ce mélange, le rendant reconnaissable dès les cinquante premières pages. C’est élégant, précis, envoûtant surtout quand les couleurs du désert et les maisons de la ville rouge s’offrent à nous.
    Que l’on parle d’injustice et de maltraitance en évoquant les blessures de l’enfance, d’art nouveau avec August Endell, de whisky avec le blend de luxe Swing que les deux compères dégustent ou des secrets de la Perle du Sud, l’intérêt est suscité. C’est touffu, zigzagant, documenté et porté par un vent chaud qui ne vous quitte pas durant la lecture.
    Si le côté « mercenaire » peut attirer les lecteurs hommes, il ne doit pas rebuter les lectrices qui goûteront les pauses avec thé à la menthe et décors d’un ailleurs somptueux.
    Je remercie Alain Maufinet qui a eu l’extrême élégance de m’envoyer le fichier et le broché pour ce Service de Presse.

  5. Adonia

    L’ombre de Marrakech, le dernier roman d’Alain Maufinet.
    Alain Maufinet est un auteur rare, un romantique impénitent dont j’admire l’engagement et la générosité de son écriture. Et également la poésie de ses descriptions que l’on peut apprécier dans chacun de ses écrits.
    Là, l’auteur nous fait partager son expérience d’ancien militaire en nous laissant suivre Médéric et Bob, deux anciens commandos passés à la vie civile, qu’une enquête volontaire emmène au Maroc à la recherche de l’énigmatique Dominique, mystérieusement disparue…
    Vous ne connaissez pas Marrakech ?… Alors, foncez ! Vous découvrirez les dunes du désert, la ville et ses couleurs, vous sentirez ses parfums, des goûts d’épices sur votre langue, la chaleur du soleil sur votre peau. Et tout ça sous couvert d’une histoire sacrément bien menée, avec des personnages bien ficelés et attachants. Et toujours la signature d’Alain Maufinet : une écriture empreinte d’une délicieuse poésie.
    Quant aux personnages, vous les garderez dans votre coeur et votre mémoire bien après avoir tourné la dernière page, avec un dénouement qui vous laissera à bout de souffle car, bien sûr, il s’agit aussi d’amour.
    Un très roman très agréable, à ne pas manquer.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…