Philippe Buffarot

Présentation de l’auteur

Banquier de profession, natif de l’Est de la France, attaché aux terres du Sud-Ouest, puis Nantais d’adoption, il est venu sur le tard vers l’écriture. D’abord vers la poésie, pour son univers si vaste, la magie des mots associés, la finesse d’une rime. Une vingtaine de poèmes a vu le jour, sans publication. Peu à peu, l’envie d’investir une écriture différente, faite de personnages humains, de trajectoires de vie, de descriptions, a pris le dessus. Une forme de curiosité naturelle, alliée à ses lectures, ses voyages, ses observations du monde, inspirent ses écrits.
« La couleur des âmes blanches » est son premier roman.
« Alice n’avait pas la moindre idée de ce qu’était la latitude, pas plus d’ailleurs que la longitude, mais elle jugeait que c’étaient de très jolis mots, impressionnants à prononcer. »
 » Cette phrase extraite du roman de Lewis Carroll « Les aventures d’Alice au pays des merveilles » résonne en moi. Les mots ont cette magie, cette part de mystère, qui font que l’on peut les aimer sans même les connaître ni les comprendre. Les débusquer, les associer, les imaginer, les intervertir, jouer avec leur musicalité, procure un plaisir particulier sans limites. Bien au-delà du sens des phrases qu’ils forment, les mots nous procurent des émotions si singulières. Ils nous apportent à la fois l’évasion et une exceptionnelle ouverture au monde. Ils stimulent notre imaginaire et notre réflexion dont ils sont pourtant les fruits, car comme l’écrit Michel Bouthot : « le mot juste aiguise la pensée. » « 

Philippe Buffarot a écrit