Articles de blog

Interview de Vincent Kaiser, auteur de « Dites OUI à vos ambitions »

C’est un jeune ambitieux! Et il en est fier! Si fier qu’il voudrait partager son cheminement consistant à dire OUI à ses ambitions!

Lui c’est Vincent Kaiser. Auteur chez JDH Editions dans la collection BARAKA, collection dédiée à la réussite sous toutes ses formes.

Vincent Kaiser répond aux questions de son éditeur.

JDH : Vincent Kaiser, nous avons récemment publié dans la collection « Baraka » votre livre « Dites oui à vos ambitions ». A qui s’adresse cet ouvrage?

VK : Cet ouvrage s’adresse à tout le monde car réaliser ses ambitions se fait à tout âge.

JDH : Quel âge avez-vous?

VK : Je viens d’avoir 20 ans.

JDH : Je me mets à la place d’un lecteur qui est interpellé par votre livre. Quand il va voir votre âge, n’avez-vous pas peur qu’il se dise qu’il préfèrerait un livre d’un homme d’âge mur ayant concrétisé certaines de ses ambitions ?

VK : C’est vrai que cela peut surprendre, mais j’ai moi-même réalisé certaines de mes ambitions notamment dans le secteur de l’édition, du mannequinat ou encore de l’entrepreneuriat. Je continue, chaque jour, à travailler davantage sur la réalisation de mes ambitions. Pour répondre à votre question plus directement, l’ambition n’est pas une question d’âge mais de personne et de caractère.

De plus, cela fait cinq ans que j’étudie la psychologie et l’entrepreneuriat, environ deux heures par jour, sous forme de vidéos, de livres, de conférences, de formations ou même de livres audio. Cela m’a apporté les connaissances nécessaires pour m’exprimer dessus.

JDH : En fait, si je comprends bien, il n’y a pas d’âge pour dire oui à ses ambitions, pour oser les affronter, et d’ailleurs c’est quand on est jeune qu’on en a surement le plus… C’est bien cela?

VK : Exactement, il n’y a pas d’âge pour dire Oui à vos ambitions, car quelque soit votre âge vous pouvez réaliser vos ambitions.

Quand on est jeune, on a forcément plus de temps pour réaliser ses ambitions, mais on ne prend pas forcément conscience de notre potentiel. Que vous soyez jeune ou non, il est important d’aller au bout de ces ambitions.

JDH : Pouvez-vous nous en dire plus sur vos ambitions? Comment vous voyez-vous dans une quinzaine d’années?

VK : Disons que j’aimerai continuer de progresser dans mes secteurs actuels et réaliser d’autres projets. J’ai une éthique de travail exigeante, je me dis que je dois donner mon maximum en permanence afin d’atteindre mes ambitions. Une ambition peut venir de bien des manières et n’importe quand, le tout est de savoir saisir l’opportunité et de se lancer avec confiance, stratégie et détermination.

Dans une quinzaine d’années, je me vois continuer de réaliser mes projets, à tout donner en toutes circonstances afin de me construire une vie sur-mesure, selon mes critères bien sûr.

JDH : A partir de quand avez-vous décidé de vous livrer corps et âme à la réalisation de vos ambitions?

VK : A l’âge de 15 ans, j’ai pris la décision de donner mon maximum dans mes ambitions et de m’y consacrer chaque jour.

Je veux obtenir les résultats que je souhaite et pour les obtenir le travail et la régularité sont capital.

JDH : Merci de ces réponses

 

En savoir plus

1984 de George Orwell : quand plusieurs traductions françaises florissent

« 1984 » de George Orwell, en quelques mots

Gros succès dès sa sortie en librairie en 1949, le célèbre « 1984 » de George Orwell n’est jamais tombé dans les oubliettes de la littérature. Au contraire ! Il s’est affirmé au fil du temps comme l’un des principaux monuments de la littérature anglaise et même mondiale du vingtième siècle. Mieux : une bible romanesque dénonçant les régimes autoritaires !

Dans un monde ternaire (Eurasia, Estasia, Océania) où la liberté d’expression est bannie et le passé revisité pour être conforme à la pensée du Parti, Winston, employé du ministère de la Vérité en Océania, veille à ce que les traces de l’alliance passée entre l’Océania et l’Estasia n’existent plus. Mais cette amnésie fabriquée lui pèse de plus en plus… Les mensonges du Parti le minent, le rongent… Dans ce monde où le plaisir est banni et les relations contrôlées, il rencontre Julia, avec qui il tente subrepticement la dissidence… Et se heurte au pouvoir, à la pensée unique, à la dictature.

Pourquoi 1984 ?

Parce que George Orwell dépeignait un monde futuriste, ni très proche ni très lointain de son époque. Son époque était celle de l’après-guerre. Époque, rappelons-le, post-nazisme où s’affirmaient d’autres pouvoirs dictatoriaux tout aussi ravageurs, en URSS puis en Chine. L’ouvrage d’anticipation a été écrit en 1948.

L’auteur a donc tout simplement inversé les chiffres pour arriver à 1984. Car ce livre, bien que publié en 1949 a bel et bien été écrit en 1948.

De nouvelles traductions en français

Tous les classements existant placent le célèbre  » 1984  » d’Orwell à la fois dans les livres :

  • les plus lus de l’histoire,
  • et dans les meilleurs romans tout simplement.

Seulement, pourquoi y avait-il si peu de traductions en français jusque l’an dernier ? Et pourquoi autant de nouvelles traductions apparaissent ?

La réponse est très simple. George Orwell, né en 1903, est décédé en 1950, prématurément, à 47 ans, d’une tuberculose. Ainsi, les lois sur la propriété éditoriale, font que 70 ans après le décès d’un auteur, ce dernier entre dans le domaine public.

Autrement dit, les œuvres de George Orwell ne sont plus la propriété de tel ou tel éditeur. Elles sont, maintenant, la propriété de la communauté internationale. C’est le propre du domaine public. Seulement, les traductions en français qui existaient alors ne sont pas dans le domaine public vu que les traducteurs ne sont pas décédés depuis plus de 70 ans. Voilà pourquoi tout éditeur peut désormais publier Orwell mais avec ses propres traductions !

JDH ÉDITIONS a été en pointe sur le sujet et a publié le 1er juin 2021, sa propre traduction du monument qu’est  » 1984 de George Orwell « .

1984

C’est l’éditeur lui-même, Jean-David Haddad, qui a préfacé ce monument !

Il s’en explique dans une vidéo très intime :

Quelques mois auparavant, JDH ÉDITIONS publiait le deuxième livre le plus connu de George Orwell,  » La ferme des animaux « , préfacé et traduit par l’actrice internationale Aïssatou Thiam.

D’autres projets sont en cours, comme une édition luxe avec lecture facilitée et illustrations, ou encore des publications en anglais. JDH ÉDITIONS ayant l’intention de se faire connaitre comme un des principaux éditeurs de George Orwell, tant nous luttons idéologiquement contre les dictatures et la pensée unique, qui sont les thèmes de prédilection de George Orwell…

Les articles sur notre édition commencent à arriver, comme cet article paru dans « Le courrier des stratèges » écrit par Simone Wapler, auteure de JDH ÉDITIONS.

1984 : le combat contre la dictature

Des écrans qui nous observent partout… Une langue réinventée, certains mots bannis… Tel est l’univers de 1984 de George Orwell. « Big Brother is watching you ». Cette célèbre phrase imprègne tous les esprits lettrés depuis la publication du roman de George Orwell.  À chaque fois qu’un pouvoir dictatorial émerge quelque part, que la pensée unique fait rage ici où là, l’on entend parler de ce roman, qui est brandi comme une mise en garde. Ainsi en 2020 et encore aujourd’hui, le célèbre  » 1984  » de George Orwell a été une nouvelle fois mis en avant, sous forme de mise en garde par tous ceux qui ont vu en cette concertation mondiale privant les individus de leur liberté fondamentale l’émergence d’un dictat mondial.

Le fin mot de « 1984 » rejoint celui de notre époque : contrôle social. Orwell a imaginé que la technologie allait permettre un contrôle des individus, et finalement, comme le dit O’Brien (héros négatif du roman) à Winston (héros positif du roman) lors de la scène de torture : « l’humanité est infiniment malléable ». Des propos plus que jamais d’actualité, surtout quand on brandit :

  • la cause sanitaire,
  • la cause environnementale,
  • et par-dessus tout, en France du moins, la cause républicaine.

Orwell qui n’a jamais disparu des radars, y réapparait plus que jamais lorsque la pensée unique fait rage. Et cela sera toujours probablement le cas encore longtemps, du moins tant que cet auteur ne sera pas interdit…

JDH ÉDITIONS

En savoir plus

Podium de juin : place à des lectures estivales et aux collectifs!

Même si la météo nous ramène à début mai, voire à fin avril, les vacances d’été sont néanmoins toutes proches! Et notre podium du mois de juin en atteste. Sur la première marche, un feel-good purement estival de Marie-Claude Catuogno, « Trois poissons rouges ». Sur la deuxième marche, un collectif de romances dans la collection Romance Addict, « Les glaces fondent en été, les coeurs aussi ». Sur la troisième marche, un collectif d’auteurs ignobles tentant de rivaliser les uns avec les autres pour imaginer le crime le plus parfait et le plus horrible! Un vrai bonheur pour les amateurs de polars et thrillers; il s’agit de « Cadavres écrits »

Image en ligne

En savoir plus

Car la rentrée scolaire se prépare maintenant…

Car la rentrée scolaire se prépare maintenant, découvrez ce guide unique de l’école maternelle, écrit par une directrice d’école titulaire des palmes académiques.
Commentaire public : « À mettre entre toutes mains : professionnelles ou amateures. Il y a tout dans ce livre. Tout pour accompagner l’enfant. On ressent l’implication et le professionnalisme ( vécu) de l’Auteure ainsi que son altruiste besoin de transmettre et partager. Merci !« 

 

En savoir plus

Immigration mon amour : une émission TV unique

A l’occasion de la sortie du livre de Lamia Aamou, « Immigration mon amour », chez JDH EDITIONS, Collection Baraka, voici une émission TV UNIQUE animée par l’éditeur Jean-David Haddad, spécialement consacrée à l’immigration avec en particulier le lien de l’immigration avec l’économie, un lien trop souvent absent des médias qui ne traitent de l’immigration que sous l’angle politique, sociétal, culturel ou moral.
https://www.youtube.com/watch?v=kCTCXclBJII&t=8s
En savoir plus

JDH EDITIONS : Quatre nouveautés à l’honneur! Dont le nouveau Gildas Thomas…

Voici 4 nouveautés sorties chez JDH EDITIONS cette semaine!

-« Je suis là » de Gildas Thomas, collection NOUVELLES PAGES

Après « le dilemme » (10ème meilleure vente du premier semestre 2021 chez JDH, présent sur le podium de mai), l’artiste Gildas Thomas poursuit sur ce qui se passe dans les hôpitaux. Cette fois il nous emmène au coeur d’une problématique cruciale : le coma et l’euthanasie.

Être à la place du mort, ce n’est pas idéal. Et, si Pierre n’est pas mort, c’est tout comme pour les autres. Il est dans le coma. Dans un coma infernal qui malheureusement ne lui retire pas sa conscience.
Les visiteurs se succèdent à son chevet, d’abord la famille, ensuite les proches et enfin le personnel médical. Et tous ont un avis sur la situation.
Depuis son lit, il ne peut qu’entendre sans intervenir et il mesure alors à quel point il ne connaît pas son entourage. Il entend à quel point ils sont tous en conflit, non seulement sur la direction à donner à son état, mais aussi entre eux.
Pierre a signé des documents légaux sur son propre devenir avant de se retrouver cloué sur ce lit d’hôpital.
Mais il les a signés sans savoir.
Il les a signés quand tout allait bien pour lui.
Aujourd’hui, s’il pouvait revenir en arrière !
Si seulement il avait su !
Parce qu’il veut vivre !
Vous l’entendez ?
Il veut vivre…

Non sans humour, Gildas Thomas signe avec ce roman un texte intimiste et éclairé sur la problématique de l’euthanasie. Il invite le lecteur, à travers les pensées et les introspections du personnage principal, à réfléchir sur « le choix de fin de vie ». Comme il aborde la question plus générale de la connaissance réelle que l’on a de ses proches, et la question plus vaste du sens de l’existence.

Une couverture unique et exceptionnelle signée Yoann Laurent-Rouault, pour JDH EDITIONS.

 

-« La couleur des âmes blanches » de Philippe Buffarot.

Toujours dans la collection « Nouvelles Pages », un roman sur l’adoption, sur la multiculturalité, sur la vie… Émilie, enfant du Vietnam, a été adoptée par un couple de Français. La jolie petite fille timide venue des troubles de l’Asie s’adaptera rapidement à sa nouvelle vie de famille et se métamorphosera en quelques années en une redoutable compétitrice. Ses parents adoptifs l’ont élevée dans l’univers du tennis et maintenant, elle se destine à une carrière de joueuse professionnelle.
Arthur, un jeune homme aux semelles de vent, assoiffé d’aventure, croisera Émilie au cours de l’un de ses voyages, par un hasard que seule la vie est capable de produire. Leur rencontre va définitivement bouleverser leurs existences. Tandis qu’un sentiment amoureux naît entre eux, ils découvrent l’impensable.
Ce roman voyageur et humaniste de Philippe Buffarot vous invitera page après page à découvrir un récit qui fait la part belle aux sentiments les plus essentiels d’une vie. L’auteur aborde aussi intelligemment les thèmes récurrents en littérature de la recherche des origines et du destin, à travers ses deux personnages principaux. Un livre de la collection Nouvelles Pages chez JDH Éditions, à découvrir sans tarder.

-« L’ombre de Marrackech » de Alain Maufinet.

Encore dans la collection « Nouvelles Pages », voici le deuxième livre de notre Colonel! Après « Le chant des brisants » qui avait, ne l’oublions pas, ouvert la prestigieuse collection MAGNITUDES, cette fois Alain Maufinet s’intéresse à Marrakech.

Médéric et Robert Spencer, dit Bob, sont contraints de quitter l’uniforme. Leur passé d’anciens commandos les conduit à monter une agence privée, par laquelle ils exécutent toutes sortes de contrats, allant du vol d’un dossier à une enquête pour disparition inquiétante.
Désabusé, Bob trouve la stabilité auprès d’une infirmière. L’âme meurtrie, Médéric rencontre fugitivement Dominique, qui va l’entraîner vers les remparts mystérieux de Marrakech.
Après avoir été sollicités par la meilleure amie de Dominique, disparue mystérieusement, les deux anciens militaires vont être amenés à voyager jusque dans la Ville Rouge pour tenter d’éclaircir ce mystère. Entre policiers corrompus et course-poursuite en quad dans le désert, Médéric et Bob ne pourront se fier qu’à leur instinct pour retrouver la belle disparue.

À travers L’ombre de Marrakech, Alain Maufinet nous livre un décor paradisiaque, nous faisant voyager du désert aux somptueuses bâtisses colorées où le thé à la menthe est servi chaque jour, à l’ombre du soleil écrasant. Mais attention : il est possible que l’ombre vous suive encore, même à votre retour de Marrakech…
L’ombre de Marrakech, un livre de la collection Nouvelles Pages, chez JDH Éditions.

-« Hyper-sensible, méga fracassé » de Gilles Nuytens, dans la collection UPPERCUT.

La collection UPPERCUT compte des best-sellers et de très belles ventes : « Je ne pouvais pas les laisser mourir », « Non, l’Etat ne nous protège plus! » ou encore « Coronavirus, la dictature sanitaire »… Elle compte aussi des pamphlets absolument remarquables comme « Tu n’iras pas à l’école mon fils » écrit par Yoann Laurent-Rouault, et préfacé par Jean-David Haddad.

Aujourd’hui, c’est Gilles Nuytens, notre artiste belge qui en est à son deuxième livre chez JDH, qui s’attaque à l’hyper-sensibilité.

L’hypersensibilité, terme très en vogue ces dernières années, est un fonctionnement cérébral particulier qui touche près d’un quart de la population mondiale. Mais ne vous y trompez pas : ce n’est ni une maladie ni un trait de caractère. Ce n’est pas non plus de la psychologie de comptoir comme beaucoup se l’imaginent.

Atout majeur dans la vie, elle peut pourtant, telle une voiture de course ultra performante, subir les inconvénients de ses performances. Un côté sombre parfois tellement envahissant qu’il peut mener à des drames et occulter tous les bénéfices, comme nous l’explique Gilles Nuytens dans ce pamphlet rédigé au vitriol.

Dans ce texte, il dénonce avec force l’incompréhension de la population. Alors plutôt que de juger et faire des reproches à longueur de temps, pourquoi n’essayeriez-vous pas de comprendre ? Car davantage que toute autre personne, les hypersensibles ont besoin de soutien.

Et vous, seriez-vous hypersensible sans le savoir ? Peut-être vous reconnaîtrez-vous dans ce texte…

 

JDH EDITIONS

 

En savoir plus

Dernière minute : fin du couvre-feu et du port du masque

C’est une énorme surprise et ce n’est pas une blague!
Le premier ministre Jean Castex vient de l’annoncer : dès dimanche 20 juin, le couvre-feu sera levé et le masque ne sera plus obligatoire en extérieur. Les très bons chiffres des contaminations, qui se sont effondrées ces derniers jours, alliées au beau temps et au football ont finalement eu raison de la rigidité politique que l’on pouvait observer jusque là sur ces questions.

Retrouvez tous nos livres publiés depuis plus d’un sur le sujet.

Dont « Masques vs Pas masques »

JDH EDITIONS

En savoir plus

Le mois de juin passe par JDH ÉDITIONS !

En juin les ventes privées avec goodies ou autres surprises s’enchainent avec les dédicaces en ligne!

Après que l’éditeur Jean-David Haddad ait lancé le bal avec la dédicace de son livre « Écrire un livre à succès », ce fut autour de Zea Marshall avec sa romance estivale « Never ou presque » de participer à ces opérations de lancement.

Aujourd’hui c’est l’écrivaine star du web Maryssa Rachel qui enverra une photo dédicacée à tous les acheteurs de sa romance « Accomoder au safran ».

Puis ce sera à notre très très très polyvalente assistante d’édition Clémentine Vacherie, qui a traduit le monument « 1984 » de George Orwell, de le dédicacer!

S’en suivra une vente privée du deuxième tome de « Coeurs de soldats » d’Élodie Doré.

Et en apothéose, dès le 18 juin, lancement des collections F-FILES et BLACK-FILES avec pas moins de 4 dédicaces en ligne… Et surtout le collectif « Cadavres écrits », collectif improbable de nouvelles meurtrières écrit par les plus odieux de nos auteurs qui ont imaginé des meurtres parfaits!

 

En savoir plus

Voici le TOP 10 des meilleures ventes JDH… très provisoire !!!

èmeAlors que nous approchons le milieu de l’année 2021… déjà… oui, nous sommes à 43% de l’année, voici le classement très provisoire de nos 10 meilleures ventes. D’ici la fin d’année, avec un programme très dense de sortie de livres, ce classement sera forcément chamboulé, mais le publier de manière non officielle comme nous le faisons ici permettra aux lecteurs de découvrir nos livres qui se vendent bien, et aux auteurs concernés de s’accrocher pour rester dans le TOP 10 final qui sera dévoilé en janvier via une véritable émission comme l’an dernier.

Ceux qui n’y sont pas doivent redoubler d’efforts pour faire connaitre leurs livres!

Voici ce top 10 très provisoire :

10ème

9ème

8ème

7ème

6ème

5ème

4ème

3ème

2ème

1er

 

Le trio de tête est le même que sur l’année 2020 dans un ordre différent…

Auteurs: à vos marques!

JDH EDITIONS

En savoir plus

ÉCRIVEZ UN LIVRE À SUCCÈS – Prévente exclusive sur JDH ÉDITIONS

Quels sont les sujets d’écriture pour maximiser vos chances de succès ?
Quels sont les codes du moment quand vous écrivez un roman ?
Quelles sont les 5 règles d’or pour convaincre un libraire d’acheter vos livres ?
Quels critères doivent guider votre choix entre édition et auto-édition ?
Comment utiliser Amazon pour vous aider à rencontrer le succès ?
Que penser des e-books, de Google Books, du piratage, etc ?
Devez-vous céder à la mode des book-trailers ?
Comment et pourquoi vous médiatiser ?
Comment réussir une dédicace ?
Quelles méthodes efficaces pour foncer sur les réseaux sociaux ?
Et d’ailleurs quels réseaux privilégier ?
Quel titre donner à votre livre ? Et quelle couverture ?
Pouvez-vous, devez-vous tenter des prix littéraires ? Et si oui, comment s’y prendre ?
Pouvez-vous un jour espérer voir votre roman adapté au cinéma ?

Pour la première fois, un éditeur, s’appuyant sur ses propres succès de librairie ainsi que ceux de ses auteurs, dévoile les secrets pour réussir dans le monde du livre, et devenir ainsi un écrivain remarqué !
Ce guide, publié dans la collection Baraka (destinée à la réussite sous toutes ses formes), s’adresse tant aux auteurs auto-édités qu’à ceux qui passent par un éditeur. Il intéressera aussi bien les nouveaux auteurs que les plus chevronnés, coutumiers des maisons d’édition et des libraires, qui sont en quête de réussite après plusieurs tentatives, et seront probablement interpellés par certains conseils inédits donnés dans ces pages.

->PRÉVENTE EXCLUSIVE SUR JDH EDITIONS : 15 exemplaires dédicacés par Jean-David Haddad, auteur de 22 livres, éditeur de plus de 150 livres. <-

En savoir plus