« Doutes, la part des anges », (tome 1) de Zéa Marshall, la saga événement de la collection Romance Addict.

« Doutes, la part des anges », (tome 1) de Zéa Marshall, la saga événement de la collection Romance Addict.

 

« Doutes, la part des anges » (tome1) de Zéa Marshall – La Saga événement de la collection Romance Addict.

 

La part des anges, cet effluve, cette émanation, processus indispensable pour vieillir le vin illustre cette histoire d’amour et ce premier tome. Bretonne, Angevine de cœur, je m’inspire des lieux qui m’entourent pour dépeindre mes romances, quoi de mieux que les vignes de mon enfance comme décor pour cette histoire d’amour impossible entre deux écorchés de la vie, atrophiés des sentiments que tout oppose. Parfois crue, parfois poétique, parfois érotique, cette romance est le premier tome d’une saga haletante, addictive et destructive.

Je vous invite à découvrir ce premier opus, en prévente mardi 17 novembre sur le site de JDH.

 

 

Le monde peut bien tourner autour d’elle, Yaëlle s’en moque. Pourtant, à vingt ans, une jeune fille en fleur devrait s’étourdir dans la ronde des sentiments. Elle devrait vivre et se perdre dans ces tumultes intimes que seules les femmes connaissent. Elle devrait donner corps à ses amours rêvés. 

Landry est un play-boy, collectionneur d’histoires, taxidermiste des cœurs. Un esprit frappeur.

Ils se rencontrent. La douce lumière du printemps angevin inonde les vignes, le renouveau de la vie écrase la morte-saison. Cette année, le vin sera bon. Tout comme lui, Yaëlle aura besoin de vieillir. De prendre de la maturité. D’associer saveurs et épices, parfums et force, de donner une nouvelle couleur à sa robe, et d’enivrer, d’étourdir Landry…

Landry devra boire au calice de sa beauté, de son amour démesuré et il devra contrôler l’incendie qu’il a provoqué dans le corps et l’âme de Yaëlle. Pourtant, tous les séparent. Alors, ils se feront mal, ils s’écorcheront vifs aux barbelés de leurs tourments, se perdront cœurs et âmes dans la lie écarlate de leurs amours incandescents et nieront l’essentiel. Souhaitons qu’il leur restera à consommer la part des anges flottant quelque part entre ciel et terre…

Il est des histoires qui nécessitent plusieurs tomes. Celle-ci en est une. Parfois crue, parfois poétique, parfois déroutante, Zéa Marshall offre à ses lecteurs, une fresque angevine, digne de ces histoires qui ont marqué plusieurs générations de spectateurs. Pionnière de la collection Romance Addict, femme d’expérience et de talent, notre auteure avec sa saga « Doutes », vous emportera dans une douce ivresse des sens.

YLR. Directeur littéraire JDH éditions.

 

Extrait :

Arrivée, je me précipite dans le cagibi qui nous sert de salle de bain. Je me sens sale, humiliée. Il a souillé chaque centimètre carré de mon corps. Je me frotte comme une malade, arrache mes vêtements pour me nettoyer partout. Insupportable. Je frotte de plus en plus fort. Ma peau rougit et commence à me faire souffrir. Je continue. Je ne veux plus sentir ses mains, son odeur sur mon épiderme. J’ai envie de crier, pleurer, mais rien ne sort. Je continue. Ma peau est éraflée sur mes bras. Je saigne et me stoppe enfin. Un sentiment de dégout, de culpabilité vient de prendre possession de moi.

Je craque complètement et tombe au fond de ma douche. Je reste assise sous le jet d’eau. Mes larmes coulent. Dévastée, l’épreuve de trop. Comment ai-je pu être aussi naïve ? Comment ai-je pu arrêter de réfléchir ?

 

@Douteslatrilogieparzeamarshall.