CAPONE : Le film qui démystifie le personnage

CAPONE : Le film qui démystifie le personnage

J’ai vu CAPONE, de Josh Trank, avec Tom Hardy. Un film victime de la dictature covidienne puisque non sorti en salles mais seulement en VOD et en DVD.

Les spectateurs, dans leur ensemble n’ont pas aimé. Evidemment, ceux qui gardent l’image de De Niro dans Les Incorruptibles seront surpris… sauf à considérer qu’en 15 ans un homme peut totalement changer à fortiori s’il est gravement malade.

Le film CAPONE montre la dernière année du plus célèbre gangster de tous les temps, dans sa maison de Floride, au milieu de ses hallucinations provoquées par une démence consécutive à sa maladie, et aussi à 10 ans de prison. On finit par ne plus savoir si le cinéaste nous montre la vie de Capone ou ses hallucinations et le spectateur finit par s’y perdre, mais cela aussi c’est le propre du cinéma!

Oui : on est loin du Capone mythique. Mais ce Capone là a aussi existé. La faiblesse peut aussi être, dans une vie, le revers de la force, qu’on se le dise, et ce film le montre à merveille.

On peut penser que Tom Hardy a surjoué… que le maquillage est excessif… Ceux qui le pensent devraient voir a quoi ressemble le quotidien de quelqu’un atteint de démence. Et à quel point Tom Hardy a été impressionnant dans une prestation digne d’un oscar.

Jean-David Haddad

Achat Capone en DVD - AlloCiné