COCORICO !

COCORICO !

Cocorico !

Je ne comprends pas l’époque que nous vivons, surtout d’un point de vue politique. Je dois être un peu idiot,  ceci pour ne pas dire autre chose.

Je ne comprends pas pourquoi une clique de banquiers qui pensent qu’ils ont réinventé l’eau chaude et le fil à couper le beurre nous dirige et je ne comprends pas pourquoi un virus fait loi, moyens et opinions.

Je ne comprends pas pourquoi un pays comme le nôtre envoie un ancien président de la République derrière les barreaux ni pourquoi ce même gouvernement laisse faire. D’autant qu’ils ne sont pas à l’abri de se retrouver un jour eux aussi dans la case prison, surtout avec le Monopoly géant qu’ils mettent en place.

N’y a -t-il pas d’autres moyens, financiers ou électoraux, pour infliger une punition à un ancien représentant de la France ?

Doit-on laisser humilier la république avec cette affaire ?

Sommes-nous définitivement devenus une république bananière ?

La démarche est-elle juste, par rapport à ses prédécesseurs qui ont fait bien pires, sous cette même constitution, des diamants au pétrole, des écoutes aux assassinats d’opposants et de témoins, des détournements de fonds aux scandales sexuels et j’en passe et des meilleurs, comme les suicides de deux balles dans la tête, les faux attentats et ce qu’on ne sait pas ?

N’avons-nous aucune mémoire politique et historique ?

Que penser de cet homme qui a représenté pendant cinq ans notre pays, qui a été président de l’Union européenne et qui a, quoi qu’on en dise, sauvé le pays d’une catastrophe économique et financière sans précédent  en 2008 ?

Quel est le message que l’on veut nous faire passer ?

Que personne n’est à l’abri de la loi, que la justice frappe fort et bien ?

Pourtant pas un seul des ténors d’un parti politique ou un seul élu important n’a été sans avoir de démêlés avec la justice.

Alors, tous au gnouf ?

Je ne suis pas Sarkosiste, ni un républicain randonneur, mais je crois que cet homme fait l’objet d’une chasse aux sorcières et que cette situation est très dommageable pour notre pays, déjà bien mal en point a l’international. Que cette action en justice précise aussi pour l’opinion mondiale que les Français votent bien mal puisqu’ils élisent de futurs taulards aux plus hautes fonctions de leurs pays.

Lisez donc les mémoires des chefs d’État étrangers, de différends diplomates et autres ministres ou têtes couronnées, disons seulement depuis les années 2000, vous verrez, c’est édifiant.

Cette « certaine idée de la France » qu’a généré les trente glorieuses appartient désormais à la littérature.

Comme disent nombre de pays, si la France a choisi pour emblème un coq, c’est parce que c’est le seul volatile qui chante plus fort que les autres tout en ayant les deux pieds dans la merde.

Heureusement que tous les 20 ans on gagne la coupe du monde…

 

YLR. Rédacteur en chef.