Le meurtre du bon sens – Annexe 3 : Toi, avec ton masque !

Le meurtre du bon sens – Annexe 3 : Toi, avec ton masque !

Toi, avec ton masque,

Où étais-tu ?
Où étais-tu lorsqu’un ami est décédé de la grippe ?
Où étais-tu avec tes « gestes barrés » ?
Et pour les « sauver » , ces 600 000 autres ?

Tu t’es barré ?
T’es complètement barré !

Où étais-tu avec tes distances « anti-sociales » ?
Où étais-tu avec ton alcoolisme hydro alcoolique ?
Où étais-tu avec tes leçons de morale à trois balles ?

Trou de balle, où était ton masque ?
Ton cerveau est flasque !

Toi, avec ton masque,

Tu contribues à l’hystérie,
Tu contribues à la mort,
De l’humanité, tu es la lie,
Tu te crois fort ?

Toi, avec ton masque,

Tu es mortifère,
Avec ta dictature sanitaire,
T’as pris des somnifères ?

Toi, avec ton masque,

Tu es zélé,
Tu seras jugé,
Tu es complice de crime contre l’humanité,

Toi, avec ton masque,

Pour soulager ta peur,
Tu propages ta peur,
Tu fais pitié,
Tu es à éviter,

Toi, avec ton masque,

Faillite et désespoir,
Ta responsabilité, tu vas la voir,
Ta responsabilité est palpable,
Car des suicides, tu es coupable,

Toi, avec ton masque,

De meurtre,
Tu es complice,
Assassin, malfaiteur,
Tu as le vice,

Toi, avec ton masque,

Tu te crois malin ?
Prends un bon verre de vin,
Et pense…
Car la misère est sur ta conscience,

Toi, avec ton masque,

Tu es un égoïste,
Tu es un criminel,
Tu es un criminel de la pire espèce !

Toi, avec ton masque plein de microbes,

Tu asphyxies le monde par ton égoïsme,
Tu tues la société à petit feu,
Tu soutiens le fascisme,
Tu fais ce que tu peux ?

Toi, avec ton masque,

Tu n’as plus de visage,
Floue est ton image,
Tu pues la mort,
Tu es déjà mort,

Toi, avec ton masque,

À la folie tu contribues,
Ta vie tu l’as déjà perdue,
La santé tu auras,
Mais ta vie passera à trépas.

Toi, avec ton masque,

Un jour tu devras rendre des comptes,
Tu es le fossoyeur de l’humanité ! Traître !

 

Alors que ce délire collectif s’intensifie partout dans le monde, mon livre « Le meurtre du bon sens » a pour but de dénoncer cette psychose qui s’est installée durement dans le monde entier et qui ne semble pas prête de s’arrêter. Pour combien de temps encore allons-nous laisser le monde continuer de basculer dans ce totalitarisme hypocrite ? Pour combien de temps encore cette peur irrationnelle générée par les médias va-t-elle continuer de diriger nos pays, nos vies ? Pour combien de temps encore va-t-elle continuer d’aveugler cette population complètement soumise et prête à accepter les pires exactions ? Si nous continuons ainsi, nous allons foncer droit dans le mur… le mur d’une idiocratie au parfum de « 1984 » !

Mon livre (vous savez, cet objet « non essentiel ») est disponible sur commande : https://jdheditions.fr/produit/le-meurtre-du-bon-sens/

(Note: Texte qui m’a été inspiré par un « collabo » dans mon immeuble.)