Lettre aux lecteurs et fans de Stockholm et Lima.

Lettre aux lecteurs et fans de Stockholm et Lima.

Lettre aux lecteurs et fans de Stockholm et Lima.

Et voilà, nous y sommes, Ana et moi, après la mise au point d’un scénario qui nous a demandé plus de 200 heures de travail et quelques litres de single malt, nous avons commencé la rédaction début novembre et le livre en est maintenant à 200 pages d’écrites au format Magnitudes 9.5 que vous connaissez.

Nous en sommes à la moitié et nous vous avons gâtés ; Will va se retrouver confronter à … Et du coup, les choses avec Jan vont… ! Quant à notre magnifique Jan, et bien, elle va… et du coup… ! Vous voyez le truc de dingue ?

Intrigues, sexe (au-delà de ce qui est permis et notre  éditeur en frissonne déjà), voyages, natures, découvertes, bricolages et j’en passe. Des personnages du Tome 1 refont surface, et ils vont vous surprendre. Plusieurs nouveaux personnages, dans une parité respectée, vont naître sous vos yeux fiévreux. Dont, un… qui va faire une sorte de… avec un…, mais alors totalement psychopathe ! Dingue, je vous dis !

Les lecteurs avertis auront compris, que ce deuxième tome est la charnière pour cette saga qui en comportera 3, avec un bonus : le tome 3 sera divisé en en deux épisodes de 250 pages.

Donc, cette histoire se déroulera sur plus de 1100 pages.

Notre correctrice, chez JDH éditions, Clémentine, va encore rougir. Jean David Haddad, notre éditeur est quant à lui totalement accroc et nous demande de lui livrer les pages au fur et à mesure. Il a dit, et je le cite ; « je n’ai jamais lu un truc pareil. »  Homme de bon sens et généreux, il gardera le prix retenu pour les 350 pages initialement prévues et vous offre les 50 pages supplémentaires (mais je crois que c’est parce qu’il veut déjà connaître le scénario  du 3), puisque nous avons particulièrement soigné les décors, les personnages et les scènes de…bricolage.

Si Ana  a choisi un vieux routier de livre comme moi pour écrire avec elle, c’est qu’elle a besoin et je cite « de mon âme perverse et érudite et de mon style incomparable. » Et c’est très difficile de dire non à cette femme, surtout qu’en plus elle est devenue amie avec la mienne ! Plus sérieusement, Will est un homme et Jan une femme, donc pour Ana, il fallait que les deux points de vue s’affrontent. Et elle a raison, puisque cette saga à trouvé autant de lecteurs que de lectrices ! Et de toutes confessions sexuelles !

Mais, comme cette histoire entre nous et magique, en fait de style, il y a une fusion qui s’opère. Celle de nos personnages. Nos proches ne savent pas qui a écrit quoi et ils ne le sauront jamais, et vous non plus vous ne saurez pas.  Et il vaut mieux, car, si cette saga est principalement écrite de nuit, elle se lit aussi de nuit. Et comme on ne demande pas à un vampire croisé dans son corridor son groupe sanguin…

Tout cela pour vous dire, que le tome 2 de la saga, sortira fin janvier, sous le titre prévu qui est « les noces perverses » et que nous allons loin, très loin, très très loin, et que l’avertissement pour adulte ne suffira pas à contenir les deux principaux éléments de ce thriller : l’amour et les perversions de l’amour.

Ah oui, au fait ; c’est un trhiller.

Arthur Saint-Servan pour Ana Jan Lila.